La Jeune Rue // Le concept street du millionaire Cédric Naudon

La Jeune Rue c’est le projet culinaire fou qui verra le jour à la fin mai dans le 3e arrondissement. Zoom un homme d’ambition qui a décidé de coloniser tout un quartier de Paris afin d’y implanter les meilleurs métiers de bouche.

CedricNaudonQui est Cédric Naudon ? Quel est véritablement son projet pharaonique ? De nombreuses questions se posaient à propos de ce millionnaire qui a réussi à convaincre les meilleurs producteurs et designers du monde autour de son projet…

Cédric Naudon est en fait un homme assez discret qui a fait fortune grâce à de nombreux concept-store aux États-Unis axés autour du design, mais aussi Behind The Scene, « un éditeur de lieux à vivre et à manger ». A 42 ans, il a toute la panoplie d’un bon Gastby ! Mais pour notre plus grand bonheur, nous avons affaire à un Gatsby amoureux de gastronomie 😉

Son projet « La Jeune Rue », est un projet design et culinaire dingue. A partir de mai, des commerces de bouche ultra-design vont voir le jour dans le 3ème arrondissement de Paris, entre les rues du Vertbois, Volta et Notre-Dame-de-Nazareth. A terme, c’est tout un quartier gastronomique qui aura pris vie, soit 36 commerces de bouche de qualité ! Une boulangerie, une boucherie, un restaurant italien, un bar à huîtres, un street food coréen, une fromagerie, un glacier, un bar à tapas, un cinéma, une galerie d’art, etc. Le tout à prix abordable puisque toute la matière première sera achetée en direct et coupera les intermédiaires.

Question budget, le joueur de Monopoly n’est pas du genre à s’épancher… Son enveloppe globale avoisinerait les 30 millions d’euros: 35 % de la somme sur ses fonds personnels et le reste réparti entre trois banques. Egalement de la partie, la Banque publique d’investissement (BPI), qui apporte sa caution financière au montage et prend même des parts dans le restaurant italien. Pedro Novo, directeur de la BPI Ile-de-France: « Ce n’est pas tous les jours qu’on voit passer un projet aussi ambitieux et visionnaire, porté par un homme qui est prêt à déplacer des montagnes! »
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/styles/saveurs/la-jeune-rue-le-projet-gastronomique-et-design-qui-va-changer-paris_1503184.html#qlH05kISimz5vcyB.99

Question budget, le joueur de Monopoly n’est pas du genre à s’épancher… Son enveloppe globale avoisinerait les 30 millions d’euros: 35 % de la somme sur ses fonds personnels et le reste réparti entre trois banques. Egalement de la partie, la Banque publique d’investissement (BPI), qui apporte sa caution financière au montage et prend même des parts dans le restaurant italien. Pedro Novo, directeur de la BPI Ile-de-France: « Ce n’est pas tous les jours qu’on voit passer un projet aussi ambitieux et visionnaire, porté par un homme qui est prêt à déplacer des montagnes! »
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/styles/saveurs/la-jeune-rue-le-projet-gastronomique-et-design-qui-va-changer-paris_1503184.html#qlH05kISimz5vcyB.99

Question budget, le joueur de Monopoly n’est pas du genre à s’épancher… Son enveloppe globale avoisinerait les 30 millions d’euros: 35 % de la somme sur ses fonds personnels et le reste réparti entre trois banques. Egalement de la partie, la Banque publique d’investissement (BPI), qui apporte sa caution financière au montage et prend même des parts dans le restaurant italien. Pedro Novo, directeur de la BPI Ile-de-France: « Ce n’est pas tous les jours qu’on voit passer un projet aussi ambitieux et visionnaire, porté par un homme qui est prêt à déplacer des montagnes! »
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/styles/saveurs/la-jeune-rue-le-projet-gastronomique-et-design-qui-va-changer-paris_1503184.html#qlH05kISimz5vcyB.99

Question budget, le joueur de Monopoly n’est pas du genre à s’épancher… Son enveloppe globale avoisinerait les 30 millions d’euros: 35 % de la somme sur ses fonds personnels et le reste réparti entre trois banques. Egalement de la partie, la Banque publique d’investissement (BPI), qui apporte sa caution financière au montage et prend même des parts dans le restaurant italien. Pedro Novo, directeur de la BPI Ile-de-France: « Ce n’est pas tous les jours qu’on voit passer un projet aussi ambitieux et visionnaire, porté par un homme qui est prêt à déplacer des montagnes! »
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/styles/saveurs/la-jeune-rue-le-projet-gastronomique-et-design-qui-va-changer-paris_1503184.html#qlH05kISimz5vcyB.99

Question budget, le joueur de Monopoly n’est pas du genre à s’épancher… Son enveloppe globale avoisinerait les 30 millions d’euros: 35 % de la somme sur ses fonds personnels et le reste réparti entre trois banques. Egalement de la partie, la Banque publique d’investissement (BPI), qui apporte sa caution financière au montage et prend même des parts dans le restaurant italien. Pedro Novo, directeur de la BPI Ile-de-France: « Ce n’est pas tous les jours qu’on voit passer un projet aussi ambitieux et visionnaire, porté par un homme qui est prêt à déplacer des montagnes! »
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/styles/saveurs/la-jeune-rue-le-projet-gastronomique-et-design-qui-va-changer-paris_1503184.html#qlH05kISimz5vcyB.99

Question budget, le joueur de Monopoly n’est pas du genre à s’épancher… Son enveloppe globale avoisinerait les 30 millions d’euros: 35 % de la somme sur ses fonds personnels et le reste réparti entre trois banques. Egalement de la partie, la Banque publique d’investissement (BPI), qui apporte sa caution financière au montage et prend même des parts dans le restaurant italien. Pedro Novo, directeur de la BPI Ile-de-France: « Ce n’est pas tous les jours qu’on voit passer un projet aussi ambitieux et visionnaire, porté par un homme qui est prêt à déplacer des montagnes! »
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/styles/saveurs/la-jeune-rue-le-projet-gastronomique-et-design-qui-va-changer-paris_1503184.html#qlH05kISimz5vcyB.99

Question budget, le joueur de Monopoly n’est pas du genre à s’épancher… Son enveloppe globale avoisinerait les 30 millions d’euros: 35 % de la somme sur ses fonds personnels et le reste réparti entre trois banques. Egalement de la partie, la Banque publique d’investissement (BPI), qui apporte sa caution financière au montage et prend même des parts dans le restaurant italien. Pedro Novo, directeur de la BPI Ile-de-France: « Ce n’est pas tous les jours qu’on voit passer un projet aussi ambitieux et visionnaire, porté par un homme qui est prêt à déplacer des montagnes! »
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/styles/saveurs/la-jeune-rue-le-projet-gastronomique-et-design-qui-va-changer-paris_1503184.html#qlH05kISimz5vcyB.99

Question budget, le joueur de Monopoly n’est pas du genre à s’épancher… Son enveloppe globale avoisinerait les 30 millions d’euros: 35 % de la somme sur ses fonds personnels et le reste réparti entre trois banques. Egalement de la partie, la Banque publique d’investissement (BPI), qui apporte sa caution financière au montage et prend même des parts dans le restaurant italien. Pedro Novo, directeur de la BPI Ile-de-France: « Ce n’est pas tous les jours qu’on voit passer un projet aussi ambitieux et visionnaire, porté par un homme qui est prêt à déplacer des montagnes! »
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/styles/saveurs/la-jeune-rue-le-projet-gastronomique-et-design-qui-va-changer-paris_1503184.html#qlH05kISimz5vcyB.99
Question budget, le joueur de Monopoly n’est pas du genre à s’épancher… Son enveloppe globale avoisinerait les 30 millions d’euros: 35 % de la somme sur ses fonds personnels et le reste réparti entre trois banques. Egalement de la partie, la Banque publique d’investissement (BPI), qui apporte sa caution financière au montage et prend même des parts dans le restaurant italien. Pedro Novo, directeur de la BPI Ile-de-France: « Ce n’est pas tous les jours qu’on voit passer un projet aussi ambitieux et visionnaire, porté par un homme qui est prêt à déplacer des montagnes! »
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/styles/saveurs/la-jeune-rue-le-projet-gastronomique-et-design-qui-va-changer-paris_1503184.html#qlH05kISimz5vcyB.99

Question budget, le joueur de Monopoly n’est pas du genre à s’épancher… Son enveloppe globale avoisinerait les 30 millions d’euros: 35 % de la somme sur ses fonds personnels et le reste réparti entre trois banques. Egalement de la partie, la Banque publique d’investissement (BPI), qui apporte sa caution financière au montage et prend même des parts dans le restaurant italien. Pedro Novo, directeur de la BPI Ile-de-France: « Ce n’est pas tous les jours qu’on voit passer un projet aussi ambitieux et visionnaire, porté par un homme qui est prêt à déplacer des montagnes! »
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/styles/saveurs/la-jeune-rue-le-projet-gastronomique-et-design-qui-va-changer-paris_1503184.html#qlH05kISimz5vcyB.99

Question budget, le joueur de Monopoly n’est pas du genre à s’épancher… Son enveloppe globale avoisinerait les 30 millions d’euros: 35 % de la somme sur ses fonds personnels et le reste réparti entre trois banques. Egalement de la partie, la Banque publique d’investissement (BPI), qui apporte sa caution financière au montage et prend même des parts dans le restaurant italien. Pedro Novo, directeur de la BPI Ile-de-France: « Ce n’est pas tous les jours qu’on voit passer un projet aussi ambitieux et visionnaire, porté par un homme qui est prêt à déplacer des montagnes! »
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/styles/saveurs/la-jeune-rue-le-projet-gastronomique-et-design-qui-va-changer-paris_1503184.html#qlH05kISimz5vcyB.99

Question budget, le joueur de Monopoly n’est pas du genre à s’épancher… Son enveloppe globale avoisinerait les 30 millions d’euros: 35 % de la somme sur ses fonds personnels et le reste réparti entre trois banques. Egalement de la partie, la Banque publique d’investissement (BPI), qui apporte sa caution financière au montage et prend même des parts dans le restaurant italien. Pedro Novo, directeur de la BPI Ile-de-France: « Ce n’est pas tous les jours qu’on voit passer un projet aussi ambitieux et visionnaire, porté par un homme qui est prêt à déplacer des montagnes! »
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/styles/saveurs/la-jeune-rue-le-projet-gastronomique-et-design-qui-va-changer-paris_1503184.html#qlH05kISimz5vcyB.99
Question budget, le joueur de Monopoly n’est pas du genre à s’épancher… Son enveloppe globale avoisinerait les 30 millions d’euros: 35 % de la somme sur ses fonds personnels et le reste réparti entre trois banques. Egalement de la partie, la Banque publique d’investissement (BPI), qui apporte sa caution financière au montage et prend même des parts dans le restaurant italien. Pedro Novo, directeur de la BPI Ile-de-France: « Ce n’est pas tous les jours qu’on voit passer un projet aussi ambitieux et visionnaire, porté par un homme qui est prêt à déplacer des montagnes! »
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/styles/saveurs/la-jeune-rue-le-projet-gastronomique-et-design-qui-va-changer-paris_1503184.html#qlH05kISimz5vcyB.99

Si le projet coûte cher et peut paraître audacieux, il semble être pris très au sérieux et est soutenu par la Banque publique d’investissement (B.P.I). Et après Anne Hidalgo et Nathalie Kosicuo-Moriscet, Cédric Naudon s’est entretenu avec le nouveau ministre de l’écologie qui le soutient dans son projet. On a hâte de voir naitre cette nouvelle rue du Nil en version gargantuesque !

——- La Cuisine Des Chefs est un blog participatif, abonnez-vous gratuitement en haut de page ——-
——- Découvrez l’histoire de Kalios sur notre site internet : mykalios.com ——-
——- Rejoignez-nous sur  : facebook.com/mykalios.com ——-

Laisser un commentaire